Pokémon The Dark Sky
Bienvenue à toi, jeune dresseur ! Si tu viens d'arriver ici, c'est que tu es intéressé(e) par quelque chose, non ? Et tu as bien raison ! Au coeur de cet univers, dans la grande région de Kalos, de nombreux dresseurs cheminent sur les routes, une histoire se crée au fil des jours. Incarnes un dresseur de ton choix et viens nous rejoindre !


Bienvenue dans notre monde, jeune dresseur ! Ici, tu vas pouvoir évoluer dans le monde fableux des Pokémons. Pars à l'aventure !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elynis, discrète mais chaleureuse ! (surtout envers ses pokémons)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elynis
Petite Peintre, Dresseuse en herbe qui ne manque pas de tours dans son sac!
avatar

Messages : 150
Pokédollars : 1399
Date d'inscription : 24/05/2015
Localisation : Dans la forêt...

MessageSujet: Elynis, discrète mais chaleureuse ! (surtout envers ses pokémons)   Jeu 14 Juil - 21:01


Eclypse

 
Moi, en résumé...

 
Bonjour à vous ! Je m'appelle Elynis, mais on m'appelle Eclypse, c'est mon deuxième nom ! J'ai 15 ans, mais j'approche de 16. Je suis une fille et mon type de Pokémon préféré est le type glace. Je suis actuellement une Dresseuse en Voyage ainsi qu'une Dresseuse Peintre et je suis originaire de la région de Sinnoh. Mon partenaire, toujours fidèle depuis le début de mon voyage ? Mais c'est Etincelle, ma Lixy ! Et à part elle, j'ai un autre pokémon qui s'appelle Croc de Roc, un Ptyranidur !

Mon avatar représente un Absol et est un avatar en LDD fait par Goutti.
 

 
Mon Apparence

 
Je vais donc vous parler de mon physique, qui est frêle dans l'ensemble, ne me voyez pas comme une fille musclée...

Les descriptions générales en premier: Je suis une jeune fille de 15 ans, relativement svelte, voir filiforme. Je ne suis pas très grande, mais ne suis pas petite pour autant; disons que ma taille est moyenne.
Mes cheveux, plutôt touffus, on une couleur gris foncé, un peu comme la couleur des cendres mélangée à la couleur du charbon. Mes yeux ont une couleur variante assez visible, passant de gris très clair, à gris très foncé. Mon nez, aux traits fins, n'est pas ce que l'on remarque sur mon visage quand on me regarde, c'est vrai que ce n'est pas passionnant à admirer. Mes lèvres, de couleur rose, ressortent bien sur la couleur de ma peau, qui est plutôt pâle.
J'ai les ongles un peu longs, j'aime bien les avoir ainsi, je trouve que c'est plus beau. Mes épaules sont peu larges, mes bras sont fins, tout comme mes jambes. Il faut avouer qu'à me voir, on pense tout de suite que je suis inoffensive. J'ai évidement une force mentale bien plus grande qu'une force physique, mais attention, je pense que j'arriverais quand même à me défendre !
Ma poitrine n'est pas énorme, on pourrait croire que j'ai un âge plus bas qu'en réalité. Après mon ventre, très mince lui-aussi, vient le bassin, pas très large ici non plus. Mes pieds, eux, sont moyens (même si ce n'est certainement pas le sujet le plus intéressant sur mon physique, mais bon, je le précise quand même).
Passons à mon style vestimentaire. J'ai des vêtements très jolis, je dois le dire, très beaux en général. J'ai toujours une tenue dont chaque partie s'accorde bien. Pour tout vous dire, je cherche ce résultat: je passe des heures à choisir mes vêtements, à les accorder, etc. J'aime beaucoup porter des vêtements légers ou en dentelles, même si je réserve ces derniers aux grandes occasions.
Lorsque que je peint, je mets un tablier crème, qui me fait comme une robe. Je m'attache généralement les cheveux, ou mets un bandeau pour les tenir en arrière. Parfois je met un béret d'artiste, qui est de la même couleur que mon tablier (à noter que cette fameuse couleur se rapproche de celle du corps d'un Queulorior)
Pour conclure, je ne dirais rien d'autre que je suis une fille très fine. Génial ? Oh que non, il n'y a pas de muscle là-dedans ! J'ai donc impérativement besoin de mes pokémons si je veux faire quelque chose qui nécessite beaucoup d'effort. Peintre me convient comme rang car au moins, je n'ai pas à utiliser mes muscles mais ma créativité !

 
Ma Personnalité

 
Venons-en à ma personnalité maintenant, le moment que je préfère !

En me voyant, même vous pourrez me dire que ce qui me caractérise le plus est la discrétion. Tout ce que je fais est généralement sans bruits. Et non, je n'aime pas le chahut, ce que j'aime c'est le calme. C'est tellement plus reposant de réfléchir dans une atmosphère posée plutôt que dans un parc rempli d'enfants bruyants ! Bon, après, rien n'est dit que je soit très calme. Si par exemple j'apprends quelque chose de réjouissant, je criais "YES" en levant le poing au ciel puis je tournerais sur moi même en poussant des cris de bonheur aiguë. Ah, vous trouvez que c'est calme ? C'est vrai, comparé aux gens qui sautent partout et qui hurle sur tous les toits que mon attitude est calme.
Avec mes amis, je suis très chaleureuse. Pouvoir papoter avec eux me fait un bien fou ! Les pokémons (particulièrement ceux que je connais bien) font partie de mes amis, il fallait vous y attendre, non ?
Maintenant je vais vous parler de mon imagination. Quoi ? De l'imagination tout le monde en a, non ? Oui, c'est vrai, mais tout le monde ne sait pas en faire des créations originales, tout le monde n'arrive pas à libérer son imagination. J'ai la chance, moi, d'y réussir, et c'est peut-être pour cela que je suis peintre. J'ai choisi ce rang car aucun autre ou presque ne me convenait. Et oui, ce n'est pas ma famille qui a décidé pour moi, c'est une chance, je trouve. Étant donné que je dessinais et peignais beaucoup depuis toute petite, à me voir à cette époque tout le monde disait que j'adorais ça, et c'était bien vrai. J'avais déjà le rang assigné, au fond. J'aurais aussi put être coiffeuse ou créatrice de vêtement, mais je préfère le "metier" d'artiste. Mais ça ne m'a pas empêché de capturer un Couafarel pour pouvoir lui changer de coupe en l'emmenant chez la toiletteuse.
Je suis minutieuse, pratique pour mon rang, mais si c'était quelqu'un d'autre qui parlait de moi à ce moment-là, il ajouterait que je suis une sacrée maniaque. Quand je vois par exemple des objets en vrac sur une étagère, je ne peux pas m'empêcher de les repositionner de façon artistique. Bon, j'évite de faire ça chez les autres, hein...
La timidité aussi fait partie de mon caractère. Je n'ose pas trop aller vers les autres pour leur demander quelque chose. Je regarde d'abord si ils ont une tête qui montre une bonne humeur, puis je les aborde avec le plus de politesse possible et avec un petit sourire. J'ai toujours peur de déranger ces personnes, et quand elles me rejette, j'avoue me sentir mal à l'aise, même après leur avoir dit: "Je suis vraiment désolée !" avec une voix apeurée. Bon, je ne suis pas si timide que ça, je suis surtout sensible. Peut-être que c'est ça qui me rend douce...
Oui, je suis douce. Douce avec n'importe qui, sauf mes ennemis. D'ailleurs, dès que je voix un pokémon, je m'approche doucement de lui et essaie de le caresser. Enfin, si c'est un pokémon sauvage, parce que si il appartient à quelqu'un, je ne ferais que lui parler, et généralement sans que son dresseur ne me voit, je ne voudrais pas qu'il me prenne pour une folle non plus.
Tiens, comment je me comporte avec mes ennemis, dont j'ai parlé tout à l'heure ? Si je les connais bien, c'est une minime partie de mon caractère qui refait surface, une partie que je leur réserve rien qu'à eux. Je m'énerve. C'est tout ?Bh quoi, vous me voyez m'énerver, moi ? J'hausse la voix tellement fort qu'on croirait entendre rugir. La parole est ce que j'utilise le plus, mes coups sont inefficaces... Bien que je puisse gifler ou griffer avec mes ongles en cas de grandes colères.

 

 
Mon Histoire

 
Parlons de ma vie, à présent. Ou plutôt d'évènements résumés, tout raconter serait trop long.

Je suis née, j'habitait à Sinnoh jusqu'à mes 13 ans, à Floraville dans une petite maison, précisément. Mes parents étaient éleveurs, enfin ma mère, qui était éleveuse de type plante. Mon père, lui, l'est devenu après avoir rencontré ma mère, justement. Du coup, il possédait aussi quelques Pokémons d'autres types, comme une mignonne Rhinocorne femelle nommée Rhina qui l'a accompagné dans son aventure juste avant la fameuse rencontre.
Moi je n'avais pas de pokémons, mais je voulais à tout prix en avoir un, ce qui n'était pas l'avis de mes parents. Peut-être que j'étais trop exigeante, après tout j'étais entourée des Pokémons de type plante de mes parents. Ceux-ci se promenaient dans notre immense jardin fleuri, ils étaient nombreux, peut-être une vingtaine. Et puis, il y en avait certains, c'était comme si ils étaient à moi, je m'en occupais beaucoup. Par exemple un Granivol nommé Pissenlit, mais aussi un petit Tortipouss que j'avais eu le droit de surnommer Poupouss. Mais enfin, je savais qu'ils ne m'appartenaient pas, malgré les propositions de mes parents quand j'avais 6 ans:

Si tu veux, nous pouvons te donner un de nos Pokémons, tu y semble tellement attachée !
Mais non, maman, tu ne comprends pas ! Moi je voudrais un pokémon que je connais depuis le début, et vos Pokémons vont être tristes si vous me les donnez !
Mais non...
Bon, peut-être pas, mais quand même, je veux un Pokémon rien qu'à moi !

C'étaient sûr, ils ne voulaient pas que je quitte la maison, à 6 ans, ça se comprend vraiment. Mais à cette époque, je ne voulais pas forcément la quitter, mais c'est vrai que posséder un Pokémon à cet âge était difficile.

Plus tard, vers mes 10 ans, mes parents me proposait d'avoir un Pokémon pour faire des petits concours de temps en temps, mais moi je préférais les combats. Pour que j'évite de bouder, ils me faisaient assister à des combats et des concours, et ce qui me passionnait était les combats. Je les observaient avec un grand plaisir, j'étudiais les stratégies, je regardait comment communiquaient les dresseurs et leurs Pokémons... Je faisait même de petits combats quand j'étais chez moi, seule ou avec mon père souvent.

Vas-y Poupouss, Morsure !
Pissenlit, Vampigraine.

Le Tortipouss fut submergé de graines toutes petites qui formaient des petites plantes sur sa carapace, mais ça ne l'empêchait as d'attaquer, mais rapidement, une lumière verte sortit des plantes et partit vers Granivol qui semblait se remettre de sa morsure. Après de nombreuses attaques, Granivol vainquit Tortipouss.

Mais... Granivol est de tye Vol, c'est pour ça que j'ai perdu...
Ah ah ! Oui, mais pas que. Tu vois, j'ai utilisé des attaques qui affaiblissaient peu à peu Poupouss, et puis des attaques super efficaces. Il ne faut pas utiliser toujours les attaques les plus fortes, il faut jouer de manière stratégique.

Je l'écoutait des deux oreilles, les conseils de mon père m'étaient souvent utiles.

Et surtout, ne soit pas déçue de ta défaite, c'est ainsi que l'on apprends de nouvelles choses.

Je lui sourit puis pris les pokéballs des deux Pokémons pour les emmener à notre machine de soin. Et oui, nous en avions une, ce qui était très pratique. Vu que les Centres Pokémon les plus proches étaient... loins, on en avait acheté une avec l'argent que mes parents récoltait en vendant du miel. Ce combat me permit d'en apprendre davantage, une fois de plus.

C'est ainsi que se déroulaient mes journées quand j'étais petite, puis peu à peu je prenais le dessus sur mon père en combat, même si il arrivait toujours à gagner. Mais malgré ces moments passés avec lui, et aussi avec ma mère, je finis par m'ennuyer.

C'est ainsi qu'un jour, alors que j'approchais la quatorzaine, je regardais tristement, mes bras posés sur le rebord de la fenêtre et ma tête sur mes bras, un enfant serrer contre lui un Laporeille qui lui appartenait, et qui était tout aussi heureux que lui. Ma mère me vit, et toujours très touchée par mes émotions penaudes, elle se rapprocha de moi et mis sa main sur mon épaule. Je ne bougeai pas. Elle soupira, puis me dit difficilement:

Écoute, hm, Elynis... Je te vois de plus en plus régulièrement triste, tu n'est plus aussi joyeuse... Est-ce que se serait... tu voudrais... un pokémon p.. pour toi ?...

J'expirai longuement en fermant les yeux. Elle connaissait la réponse, c'est pourquoi je ne répondit pas.

Si... hmph. Si tu veux, nous pouvons aller... aller chez le Professeur Sorbier pour que tu puisse choisir entre les trois Pokémons Starters de cette région.

J'arretai ma respiration, écarquillant légèrement les yeux, puis relevai lentement la tête et mon corps. C'est vrai, je n'étais pas intéressée par les Starters de Sinnoh, mais il y avait le Pokédex à récupérer tout de même:

C'est... vrai ? On pourrait y aller ? Et quand ?

Ma mère cachait difficilement son mal-être, aucun parent ne voulait que son enfant quitte le foyer, ce qui est normal, après tout. Je la fixait avec espoir, elle ne pouvait que me répondre en me voyant, j'avais une légère lueur de bonne humeur au fond de mes yeux:

Enfin, on n'est pas obligés d'y aller... Mais si tu y tiens vraiment...
D'accord. Je ne pense pas aller là-bas de toutes façons, les Starters m'intéressent moins que les autres pokémons et on a un Tortipouss ici, c'est suffisant. Mais si je voulais, est-ce que tu m'accorderais de partir ?
Si tu es prête... Oui.
Vraiment ? Et Papa qu'en penses-t-il ?
Il est du même avis que moi.

Je lui sourit puis m'en allai dans ma chambre. Je ne lui avait rien dit sur le Pokédex, c'est vrai.Mais qui dit Pokédex dit Pokémons à capturer, je ne voulais pas qu'elle s'inquiète davantage, même si je comptais réellement partir.
Dans la semaine qui suivit je ne changeai pas d'expression, histoire que mes parents ne se doutent de rien. Mais en réalité, je préparais discrètement mes bagages dès que je le pouvais. J'avais pris tout le nécéssaire que j'avais mis dans un sac à dos qui m'appartenait, j'avais même acheté des Pokéballs à Féli-Cité alors que j'avais fait croire être partie toute une journée me promener pour me détendre.
Enfin arriva la veille du départ. Ce soir là j'embrassai très fort mes parents; Ensuite, je partit dehors, puis me retourna vers ma mère et lui sourit avec une pointe de tristesse sur mon visage. Ils devaient sûrement commencer à comprendre, mais c'était voulu. Je rentrai me coucher tôt pour être en forme demain.
Le lendemain, à 6 heures précises, je pris toutes mes affaires et m'éclipsai discrètement de la maison, tout le monde dormait en ce samedi de Mai. Juste avant de partir, je déposai sur la table une lettre que j'avais pris soin d'écrire les jours d'avant:

À mes parents que j'aime,

Je pars. Je pars découvrir les régions, je pars pour un voyage que je trouve extraordinaire alors qu'il n'a pas encore commencé. C'est vrai, ici, j'avais des Pokémons avec lesquels je m'amusais, mais je me suis lassé de ce non-changement. Ce que je désire par dessus-tout, vous le savez, c'est d'avoir un Pokémon, alors je pars en capturer un. Un Pokémon unique, que j'affectionnerais. Vous devez m'en vouloir, et en plus j'aurais put prendre un Starter pour moins de risques, mais bon.

Voilà, maintenant je ne sais pas comment vous devez être au moment de lire cette lettre, seule trace que j'ai laissée avant de partir... Vous devez sûrement m'en vouloir, oui. M'en vouloir surtout, d'être partie avant d'avoir put fêter mon anniversaire avec vous, mais n'ayez pas de regrets s'il vous plait. Vous m'avez déjà offert un cadeau. Ce cadeau est votre accord. Votre autorisation qui me permet de partir à l'aventure. Je pars pour Kalos, cette région m'intéresse beaucoup, je vais partir par avion à Rivamar.
Répondez-moi si vous voulez en envoyant une lettre à Kalos, je devrais rester à Neuvartault quelques temps.
Ne soyez pas tristes, d'ailleurs je vous promet d'en profiter pour peindre, j'ai pris quelques feuilles et toiles avec moi, même si je n'ai pas de Pokémon pour m'aider, ce qui est dommage.


Maintenant je vous dis au revoir, et sachez que je suis heureuse désormais.

Elynis


Je me retournai une dernière fois pour observer ma maison, ainsi que Floraville, calme en ce doux air du matin. Je m'en allai vers la route reliant Floraville à Féli-Cité en me répétant dans ma tête Je suis une lâche, mais je n'osais pas leur dire en face... Je serrai ma main sur la bretelle de mon sac puis trottina discrètement, j'arrivai sur la Route.

Le soleil n'était pas vraiment levé, même si quelques uns de ses rayons se frayaient un passage dans le ciel sombre. J'avalai ma salive, observant les hautes herbes qui frétillaient de toutes parts. Peut-être que j'aurais dût leur emprunter un Pokémon pour me défendre... Non, déjà que j'avais laissés mes parents sans réellement leur dire au revoir, si je leur empruntais en plus des Pokémons !
Je rassemblai tout mon courage et traversa le première zone d'herbe. La première zone dangereuse. me pensai-je en écho. Il y avait des fleurs blanches entourées de barrières sur les côtés, montrant qu'on arrivait - quittait pour ma part - à Floraville. Je faisait le moins de bruit possible, scrutant chaque petit arbre, chaque petite touffe d'herbe qui me semblaient suspects. Plusieurs fois, je sentis que quelque chose passait tout près de moi, ce qui s'accompagnait d'un petit sursaut, mais aucun Pokémon ne m'attaqua. Jamais je n'aurais imaginé être autant aux aguets sur cette longue Route que j'aime depuis toute petite. Je l'ai emprunté tellement de fois, mais pourtant à chaque promenade que je fais ici, je découvre de nouvelles choses.

Après une traversée moins longue que je n'imaginais de cette zone herbeuse, j'arrivai sur un terrain où l'herbe était plus basse, ce qui me rassura, j'avais moins de chances de ma faire surprendre par un Pokémon. Mais un peu plus loin, je aperçut que j'avais deux choix: ou alors je ré-empruntais un endroit herbeux, qui était en légère pente, ou alors je devais sauter pour passer les différences de niveau de terre d'un coup. Je risquais de me faire mal dans la deuxième solution, mais dans la première, je risquais de croiser des Pokémons...
Par peur de me retrouver avec une jambe cassée, j'empruntai le chemin herbeux en pente. Dans ce lieu relativement grand, il y avait à ma droite des arbres, à ma gauche aussi, et là où j'étais des hautes herbes: le danger pouvait survenir de partout.

Après avoir passé le premier danger sans avoir de problèmes, j'étais assez confiante. Mais alors que je passais discrètement à côté d'un buisson, un Pokémon surgit de derrière celui-ci et me fit face. Enfin, c'est ce que j'avais crut voir sur le coup, tellement j'avais un peur, d'ailleurs il me fit sursauter. Mais quand je vit qu'il ne m'attaquait pas, je commençait à l'observer un peu. Malgré la pénombre, je découvrit que mon pseudo-agresseur était en réalité... UN ADORABLE PETIT LIXY !! Je dirais même UNE Lixy. Elle me regardait avec des yeux apeurés, elle devait sûrement être sortie de l'oeuf seulement quelques semaines plus tôt, vu sa taille. J'aurais put me dire que c'était le moment de la capturer, mais elle semblait fuir quelque chose, car elle ne recula pas et essaya de passer à côté de moi en courant. Je l'attrapai au passage et sentit son petit corps tremblotant contre moi. J'étais sous le charme ! Et encore plus en voyant qu'elle commençait à se calmer, sûrement se sentant protégée entre mes bras.

Mais tout à coup, elle sauta à terre et se cacha derrière mes jambes. Un Nosferalto apparut. Voici donc son poursuivant. À voir l'expression du Pokémon bleu, j'en déduit que Lixy avait pénétré sur le territoire des Nosferaptis ce qui n'avait pas plu à leur chef le Nosferalto. Celui-ci poussa son cri, puis se montra menaçant. Comment me défendre ? Je regardai Lixy puis murmura en sa direction:

Écoutes, Lixy, si tu me laisse te donner des conseils pour combattre, con pourrait s'en sortir, tu es d'accord ?

je ne sut pas si elle avait compris, mais je pense que oui. Elle passa devant moi et me jeta un regard, peu sûre d'elle. J'hochai la tête avec un sourire puis dit:

Attaques avec Étincelle, le type Éléctrique est super efficace sur le type Vol !

Elle exécuta aussitôt, et le Nosferalto riposta avec Cru-Aile, qui heureusement ne fit pas beaucoup de dégâts. Lily continuait 'utiliser Étincelle, mais le Nosferalto résistait. Mince, que faire ? Essayer une autre attaque ? Je lui criai:

Il faut que tu utilise une autre attaque ! De type Électrique, je baissai la voix, car je me dit qu'il ne devait pas avoir ces genres d'attaques, ou Roche ou Glace.

Alors Lixy sauta sur son ennemi. Que fait-elle ? de la brume, puis des sortes de petits glaçons apparurent autour de ses crocs puis elle utilisa Crocs Givre, contre toutes attentes, ce qui gela son adversaire. Mais alors... Elle connait Crocs Givre de naissance ! c'est génial ! Elle put ensuite conclure avec une nouvelle Étincelle, ce qui mit Nosferalto au bord du K.O. Je ne voulais pas qu'elle le fasse s'évanouir. je m'approchai du grand Pokémon tandis que Lixy s'en éloigna, puis je lui dis:

Je suis désolée de vous avoir mis dans cet état, cher Nosferalto, mais je n'avais pas le choix. Je vous promet que Lixy n'entrera plus sur votre territoire, elle n'en a d'ailleurs pas fait exprès. Pour me faire pardonner, je vous offre une baie.

Sur ce, je sortis une Baie Oran de mon sac et lui donna. Il la prit dans sa mâchoire puis me salua avant de partir lentement. Un sentiment de fierté s'empara de moi: J'ai parlé avec des Pokémons ! Je lui ai donné une Baie oran, j'ai utilisé des attaques, génial !! Bon, ça me faisait une Baie de moins, mais qu'importe ! Je voulais lui donner un cadeau pour qu'il ne s'énerve pas plus.

Après avoir sautiller partout, je posai mon regard sur Lixy, qui me regardait avec ses grands yeux plein de respect. Je lui sourit, puis doucement je sortis une Pokéball de mon sac et lui montrai:

À présent, accepterais-tu de venir m'accompagner dans mon voyage ?

Parce qu'elle m'appréciait, ou alors parce qu'elle avait peur de ne pas s'en sortir sans moi, elle s'approcha et posa une patte sur la Pokéball.

Merci, rejoins l'équipe ! Je t'appellerais Étincelle, car tu es mon Étincelle de bonheur, et aussi car c'est la première attaque que je t'ai demandé de faire ! Yah !

En poussant ce petit cri, je lançai la Pokéball et Lixy rentra facilement. Je brandit ma Ball en l'air, en criant un "YES !" avant de la faire sortir. Le seul problème était qu'elle paraissait faible... Je la prit dans mes bars pour lui éviter trop d'efforts et continuai mon chemin.

Tout cela est bien long, je vais raccourcir la suite pour vous.

Nous continuèrent donc le chemin, dans la Grotte qui se trouvait sur la Route, Lixy m'éclairait faiblement pour qu'on puisse voir quelque chose, je rencontrai des Nosferaptis qui ne prêtèrent pas attention à moi. Mon nouveau Pokémon et moi, nous pûmes admirer ensembles la beauté des petits Lacs de cette Route à la sortie de la grotte. Et même avec la faiblesse de Lixy, je put faire quelques combats dans une zone d'herbe. C'est donc après une longue traversée d'à peu près un heure que j'arrivai à Féli-Cité.

Je me reposai un peu dans cette ville et soignai Étincelle. Il était 7h15 environ quand j'allai chez un ami dans une petite maison et lui demandai de me prêter son Drattak pour que je puisse voler jusqu'à Rivamar. Je lui racontai que j'allai à Kalos sans lui dire que je n'avais pas réellement prévenus mes parents. Il accepta avec grand plaisir, je put donc lui emprunter son terrible dragon. Je montai sur son dos avec Étincelle puis il décolla en utilisant la capacité Vol.

Ce fut une sensation extraordinaire, j'étais très heureuse. Lixy, qui avait un peu peur au début, semblait être un peu amusée. Bien plus tard, nous arrivâmes enfin à la grande ville que je trouvais plutôt terne. Je fis un dernier au revoir au Drattak qui repartait pour Féli-Cité seul, puis me dirigeai vers le petit Aéroport qu'il y avait dans cette ville. L'un des peu d'avions qu'il y avait, petits eux aussi, arrivai à 8h20. Durant le trajet, j'étais déçue de me rendre compte que ce n'était pas du tout comme sur le Drattak avant. Moi et Étincelle grignotaient des Baies que j'avais pris pour faire passer le temps.

Arrivés à Illumis, j'y passa le reste de la journée en mangeant dans des Restaurants dans lesquels on faisait des combat après avoir mangé. Je trouvai le contexte amusant. Ensuite, je dormis dans un Hôtel. Le lendemain, je fit un peu de travail dans une grande maison pour gagner de l'argent, et j'achetai un sac à lanière ainsi qu'un Trench-Coat Noir. Je me sentais enfin prête à aller à Neuvartault.
C'est donc le matin que je partis sur la Route Fleurie, je put combattre des Dresseurs et entraîner Étincelle. De plus, cette Route était magnifique. Enfin arrivée à Neuvartault, j'en profitai pour m'acheter un chapeau de feutre bordeaux, qui, avouons-le, coûtait bien moins cher que ceux que l'on voyait à Allumais, même si ces derniers étaient plus beaux.

Les jours qui suivirent furent des jours d'entrainement d'Étincelle, et je reçut même une lettre de mes parents. Ils me disaient qu'ils ne m'en voulaient pas, qu'ils savaient que j'allais partir ce jour-là, que c'était comme si je les avais prévenus le dernier soir de toutes façons. Ils disaient même m'offrir un petit cadeau d'anniversaire, car il trouvaient que leur accord n'était pas suffisent comme cadeau. Je leur répondit que j'étais impatiente et que j'avais capturé une adorable Lixy que j'avais nommée Étincelle.

Exactement le jour de mon anniversaire - mes parents avaient bien calculé le temps de poste ! - je vit un postier spécial avec un paquet s'approcher de la maison dans laquelle j'étais en pension. J'en sortis et il me demanda:

Tu es bien Elynis ? j'ai un paquet spécialement pour toi !

Je le remercia et il m'offrit le présent... qui était un oeuf. Il y avait un petit mot dessus laissé par mes parents:

Félicitations pour ton premier Pokémon, même si tu as pris des risques, tout de même. Ta partie de ta lettre sur la peinture nous a touchés, et nous t'offrons donc un deuxième Pokémon ! Joyeux anniversaire chérie !

Je jubilait. Je m'occupa avec soin de mon oeuf, les gens chez qui j'étais en pension me fêtèrent également bon anniversaire, ils étaient très sympathiques. Ils me donnaient des conseils sur comment s'occuper de l'oeuf, ils me racontaient leur expérience.

Quelques jours plus tard, un petit Queulorior sortit de l'oeuf. Il me manquait un Pokémon pour m'aider à peindre, c'était donc ça la partie de ma lettre qui les avaient touchés ! J'étais fière, et peignais désormais avec un compagnon, que je ne sortais du PC que pour peindre.

Bien plus tard, je voyageai, et capturai un Couafarel, puis ensuite je pris dans mon équipe un Ptyranidur. Cliquez ici pour découvrir ma rencontre avec lui ! Et plus tard, je capturai un Fouinette.

C'est ainsi que se termine mon histoire. J'espère qu'elle n'a pas été trop dure à lire ! Maintenant, vous connaissez mon passé.

 


 
Mon Pokémon principal

 

  Son petit surnom : Etincelle
  Son nom : Lixy
  Son sexe : Femelle
  Son type : Electrique
  Son niveau actuel : n.18
  A-t-il d'autres copains ? : Croc de Roc, un Ptyranidur qui ne manque pas de sang-froid !
 Image du Pokémon ll Source : Un Lixy normal et un Lixy chromatique. Image trouvée sur Evolua-shiney

Sa personnalité & ses goûts

Etincelle est un peu peureuse quand elle découvre des choses qu'elle ne connait pas, sinon, elle peut se montrer féroce en combat, ou si on fait du mal à sa dresseuse. Plus le temps passe, et plus elle perd cette peur, sûrement ne l'aura-t-elle plus lorsqu'elle évoluera. Elle aime beaucoup les baies sitrus, ce sont ses préférées !
 

 

  Codage By Ebly



Derrière l'écran...


Ma véritable Identité

 

Pseudo : Ebly, Mininonos, Neko, Mystigri/Minouche
Âge : Collégienne
Sexe : Fille
Passions : Dessin, Ecriture, Lecture, Équitation.
Comment as-tu découvert le forum ? : Herby-Sheesta m'a rameutée ici il y a longtemps <3
Qu'en penses-tu ? : Il y a des progrès !
As-tu lu le règlement ? Si oui, donne nous les codes ! : Croc de Roc: Personne ? Je mange les codes alors ! Désolée, rien n'arrête la faim d'un Ptyranidur...
 

  Codage By Ebly

**********************************************



Dernière édition par Elynis le Lun 15 Aoû - 11:59, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeminicreature.forumactif.org
Sheesta
Ranger diablement courageuse et fan des Pokémons !
avatar

Messages : 77
Pokédollars : 2022
Date d'inscription : 21/05/2015
Localisation : En route pour... quoi, au juste ?

MessageSujet: Re: Elynis, discrète mais chaleureuse ! (surtout envers ses pokémons)   Sam 30 Juil - 18:35

Un grand bienvenue pour toi assurément très en retard, mon Ebly <3

Finis bien :3

**********************************************

Moi ! :3:
 


Mon petit Pokémon ! <3:
 


Les amis de Massko :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarksky.forumactif.org
Elynis
Petite Peintre, Dresseuse en herbe qui ne manque pas de tours dans son sac!
avatar

Messages : 150
Pokédollars : 1399
Date d'inscription : 24/05/2015
Localisation : Dans la forêt...

MessageSujet: Re: Elynis, discrète mais chaleureuse ! (surtout envers ses pokémons)   Sam 30 Juil - 19:24

Pwas grave, merci Sheesta =3

**********************************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mondeminicreature.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elynis, discrète mais chaleureuse ! (surtout envers ses pokémons)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elynis, discrète mais chaleureuse ! (surtout envers ses pokémons)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment trouver des pokémons avec le talent caché / Dreamworld ?
» Une compagnie aérienne fait des avions pokémons!
» Blague Pokémon
» Vidéos Pokémon (fanmade)!
» Saga mp3 pokémons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon The Dark Sky :: Toi et tes Pokémons... :: Un tout nouveau dresseur ! :: Présentations du Dresseur validées-
Sauter vers: